Un appartement de 115 m2 à Boulogne modernisé

Publié le 25 juin 2018 dans Chantiers finis

Voici un nouveau projet terminé récemment ; Cet appartement situé dans un immeuble des années 70 et au 6ème et dernier étage possède de grandes et belles terrasses. Lumineux et agréable, il semble un peu étriqué malgré tout. Le plan est classique ; une entrée, un long couloir de circulation qui dessert les différentes pièces… Le couple qui venait de l’acheter souhaitait plus de fluidité, de modernité, limiter autant que possible les couloirs, que la lumière traverse les espaces…

Le plan de l’appartement est donc revisité, la cuisine est ouverte sur l’entrée et sur un espace repas créée en englobant le couloir. Pour fermer la cuisine si cela s’avère nécessaire, deux grandes portes coulissantes d’inspiration japonaise laissent passer la lumière. Les meubles de l’entrée se poursuivent dans la cuisine pour unifier et agrandir visuellement les espaces. La lumière pénètre dans l’entrée (qui était aveugle précédemment) et le salon et traverse l’appartement d’un bout à l’autre. Que les portes coulissantes soient ouvertes… ou fermées puissent qu’elles sont constituées de panneaux d’altuglas blanc diffusant avec des encadrements en chêne vernis mat, de la couleur du parquet.

Le salon est également en grande partie ouvert sur le bureau de Monsieur. De cette manière, on bénéficie au maximum de toutes les fenêtres.

A ces espaces, viennent s’ajouter une atelier (de dessin) pour Madame, une chambre et deux salles de bain.

 

La cuisine avant travaux

Le salon avant travaux

Une des deux salles de bain avant

 

 

Au moment du piochage du carrelage d’une des salles de bain, nous nous sommes aperçus qu’une des cloisons était « alvéolaire ». Cela fait de longues années que je fais ce métier et je n’ai pas le souvenir d’avoir jamais vu une telle cloison ; pire qu’un gruyère !  Aucune isolation phonique biensûr et tout part avec le carrelage. La cloison fut donc à reconstruire complètement, ce qui n’était pas prévu au programme.

 

La cloison du couloir démolie, celle située coté cuisine aussi… La lumière traverse l’appartement…

 

Fabrice, mon assistant, prépare la réunion de chantier.

 

Après la pose d’une couche d’imperméabilisant, pose du carrelage dans le cabinet de toilette de Monsieur.

 

La salle de bain de Madame, avec un tiroir à linge sale sous la paillasse de la baignoire.

 

La tableau électrique en cours de montage. Je suis toujours étonnée par le nombre de câbles…

 

La travail du parqueteur est minutieux ! Il ne faut voir aucune différence entre l’ancien parquet et le nouveau posé en complément dans l’ancien couloir, l’atelier, la chambre (anciennement en moquette).

 

Une cuisine sur mesure, en mélamiané de chez Egger.

… et un beau morceau de plan de travail !

 

N’oublions pas le travail du peintre… qui en plus des plafonds et des murs, doit peindre un grand meuble de rangement dans le salon qui cache en autre un support télescopique pour la télévision.

 

Derniers réglages des portes dans la cuisine.

Vue de la cuisine vers l’entrée ; les placards de la cuisine continue dans l’entrée. Ils cachent le tableau électrique et de nombreux rangements fort utiles.

 

Les portes coulissantes laisse passer la lumière tout en cachant la cuisine (lorsqu’elle n’est pas trop bien rangée, c’est pratique)… Un meuble de rangement avec une niche en chêne vernis donne sur l’espace salle à manger. Elle prend place à l’endroit où passait avant le couloir… On peut remarquer que le parquet a été parfaitement complété !