Une cuisine comme une « boîte » bleue au milieu de l’espace de vie…

Publié le 14 mars 2017 dans Chantiers finis

12ème étage d’un complexe des années 70 ; un appartement de 110m2 avec balcons et vue panoramique…

Et pourtant, une sensation d’étroitesse étonnante se dégage de cet appartement. Un couloir sombre, une cuisine couloir vieillotte, un salon avec une seule fenêtre… Tout cela avait besoin d’une vraie métamorphose.

 

Petit retour en arrière….

Carreaux en damiers dans l’ancienne cuisine toute en longueur.

Le couloir avant les travaux.

Les besoins de mes clients étaient simples ; avoir une vraie et belle cuisine agréable pour y préparer de bons petits plats, mais qui puisse être fermée pour éviter les odeurs, une table de salle à manger servant également de bureau, un espace salon plus lumineux, une vitrine pour y mettre en valeur une collection d’objets et de cristaux.

Tout de suite, l’idée d’une cuisine centrale, pivot de l’espace de vie, m’a semblé évidente. Avec tout autour un espace décloisonné, libéré, qui permette d’ouvrir la totalité des espaces sur les 4 fenêtres ainsi dégagées. Les zones repas / bureau et salon prenant ainsi place autour de la cuisine.

Pour mettre en valeur celle-ci, j’eus l’idée d’une « boîte » de couleur bleue, aux angles légèrement arrondis, avec une très grande baie et de petites fenêtres de part et d’autre de la boîte, pour créer des percées de lumières. Ainsi en entrant dans la pièce à vivre, voit-on déjà les fenêtres qui se trouvent de l’autre côté de la boite…

Au lieu d’être un lieu de passage « inutile », c’est dans l’entrée que j’installai un grand meuble de rangement avec une longue vitrine éclairée par des réglettes Led. On retrouve à l’intérieur de la vitrine, le même bleu que celui de la boîte. Une couleur que l’on retrouvera sous différentes nuances, dans plusieurs pièces de l’appartement – dans une des salles de bain et dans le bureau, notamment. Dans la salle de sport, c’est un vert d’eau bleuté qui recouvrira un des murs, celui devant recevoir une grande photographie de Paris en noir et blanc.

Plus de porte entre l’entrée et l’espace de vie. La « ligne de séparation » n’est ainsi marquée que par la couleur bleue de la boîte et un petit faux plafond servant à passer les câbles électriques vers la zone nuit ; utile dans ce genre d’immeuble dont tous les planchers et les murs porteurs sont en béton.

 

Construction de la « boîte ». On peut déjà voir le futur salon par une des fenêtres.

La boîte en construction.

Le grand placard avec la vitrine en cours de pose.

Le grand placard en cours de pose. Les premières couches de peinture ont été passées.

La vitrine pour une belle collection de pierres et de coquillages.

 

De grands panneaux en verre sablé dégradé, dont l’un est coulissant, ferment la cuisine. Celle-ci est constituée de meubles IKEA – pour rentrer dans le budget de mes clients – et de plans de travail et de crédences en stratifié taupe.

La grande baie et les petites fenêtres ont un encadrement en chêne de la couleur du nouveau parquet. Couleur chaude qui met en valeur le bleu de la « boîte ».

L’évier de chez Franke a été choisi de la même couleur que le plan et les crédences. Robinetterie Grohe.

 

Marc Verneret en train de prendre de belles photos qui seront très prochainement sur le site dans « Réalisations »…. Un peu de patience !

La « boîte » bleue et ses angles arrondis…

 

La zone nuit est également remaniée, les toilettes sont déplacées, pour agrandir la salle de bain principale et pouvoir placer 2 vasques.  Un petit dressing et une grande zone de passage inutilisée sont rassemblés pour créer un couloir / dressing aux rangements plus nombreux.

 

Une porte coulissante sépare le couloir/dressing – de la salle de bain.

La salle de bain principale, avec 2 murs en pâte de verre bleue.