Un bouleversement organisé !

Publié le 26 juillet 2018 dans Chantiers finis

Et voici un nouveau chantier terminé ! Avec Fabrice, nous sommes presque un peu tristes (je parle pour lui !) car nous avons aimé ce chantier et il est toujours un peu difficile de laisser notre « bébé ». Pourquoi celui-là plus que d’autres ?

Parce que chercher la meilleure organisation de l’espace dans cet appartement aux multiples possibilités a été intéressante à faire, parce que les travaux ont été importants et parfois complexes, que le résultat est beau et que les clients sont charmants…

Mais commençons par le commencement !

Situé au 2ème étage d’un immeuble classique parisien d’une petite rue du 9ème arrondissement, c’est un appartement de 160 m2, ayant finalement assez peu de caractère car précédemment assez mal rénové, que je visite avec mes clients il y a à peine plus d’un an.

Peu de cachet, car une grande partie des parquets anciens avait été enlevée, une grande zone entrée et cuisine avaient été surélevée – pour y passer les évacuations d’une salle de bain – et dallée de marbre. Une grande cheminée en marbre avait été posée dans le salon, directement sur le parquet neuf, sans foyer et sans aucune finition digne de ce nom. Des moulures sur les murs, mais sans cimaise… Une grande pièce avait été divisée en 3 parties inégales et d’une manière peu esthétique (2 chambres dont une en L et la fameuse petite salle de bain accessible uniquement par la chambre en L).

Bref, l’état de l’appartement, la disposition des pièces ne convenaient pas, bien que la surface, les très nombreuses fenêtres, le potentiel, l’emplacement et la vue soient de très précieux atouts.

Il ne restait plus qu’à trouver le bon agencement. Plusieurs propositions ont été faites aux clients ; plaçant et déplaçant sur le papier cuisine, chambre parentale, chambres des enfants, petit salon/ chambre d’amis à différents endroits. C’est un des moments que je préfère ! Tout essayer, tout changer, jusqu’à trouver le bon plan, celui qui plait vraiment aux clients ; un vrai jeu de Tangram ! Je dis souvent ; « Il faut tout faire pour ne pas passer à coté d’une bonne idée  et n’avoir aucun regret ! »

Une fois le plan trouvé, on rentre dans les détails, propose des matériaux, établi les plans, le descriptif, on fait faire les devis… pour finalement oeuvrer avec une équipe d’entreprises efficaces et commencer le chantier…

Allez, je vous emmène pour une visite en accéléré…

Tout d’abord l’Avant :

La zone repas située dans l’entrée et qui donnait accès à l’ancienne cuisine.

 

Le sol de l’entrée avec la marche vers l’accès à la chambre en L.

 

Fabrice en plein travail (lors de la prise des cotes) dans la cuisine.

 

Une jolie pièce triangulaire, à la très belle vue et au beau parquet ancien conservé. On remarques les grandes fenêtres et les volets intérieurs qui ont donné du fil à retordre aux menuisiers…

 

Une des chambres avec son placard en merisier.

 

Encore Fabrice au travail, dans une des deux salles de bain.

 

La cheminée posée comme un cheveu sur la langue ! Pas de foyer, une dalle de marbre posée directement sur le parquet !

Les travaux ;

Les placards déposés ; première surprise ; Une belle fissure dans la cloison… On voulait la conserver en partie… Pas moyen !

 

Réouverture d’une baie existante… Mais oh encore une surprise ; pas de fer ! Qu’à cela ne tienne, nous en mettrons un, après passage et étude de l’ingénieur, Mr Périfan.

 

Une belle enfilade et un nombre impressionnant de fenêtres (surtout quand il faut les changer !).

 

On réouvre au maximum les pièces les uns sur les autres, ainsi la pièce d’angle triangulaire est rouverte vers les chambres d’enfants (on voit encore les tuyauteries du radiateur qui était posé contre la cloison qui fermait la baie).

 

L’entrée et la cuisine bien dégagées…

 

Puis, après les démolitions, les ouvriers de l’excellente entreprise BDM posent la structure des mezzanines des chambres d’enfants… On ne pose jamais de poteaux sur les planchers, mais on reporte les charges sur les murs porteurs périphériques. J’ai bien appris ma leçon avec Mr Périfan (l’ingénieur avec qui je travaille depuis des années – il est génial car efficace et rapide – chose rare !)

 

Un travail difficile et fatiguant… Surtout pour monter les fers dans l’appartement…

 

… puis pour les souder !

 

La structure est ensuite doublée de BA13.

 

Une petite salle de bain pour enfants prend place sous la mezzanine (pour l’instant, on devine à peine ses dimensions).

 

Les plombiers ont du fil à retordre avec les anciennes alimentations et évacuations trouvées sous la surélévation des entrée et cuisine… Surtout qu’il n’est pas prévu de refaire tout le réseau de chauffage !

 

Quand aux électriciens, ils ne sont pas en reste ! Une quantité impressionnante de gaines électriques doivent être passées dans l’entrée… Tout en conservant la corniche en staff existante…

 

Impossible me direz vous ?

 

Travail de longue haleine, en effet…

 

Mais c’est sans compter sur le staffeur qui fera un « soffite » et reposera une corniche devant… Une fois terminé et peint, personne ne soupçonnerait qu’un grand nombre de gaines et de tuyauteries d’alimentation en eau passe par là ! La corniche de l’entrée a été préservée !

 

Pendant ce temps là, le carreleur (toujours BDM) pose la mosaïque au sol de la douche de la salle de bain des parents.

 

Une fois la mosaïque posée… Il ne manque que les joints.

 

Les menuisiers, eux, posent les nouvelles moulures sur les murs (suite à la fermeture d’une porte) et la cimaise qui manquait cruellement.

 

Le peintre commence à ouvrir les fissures…

 

… à préparer les murs…

 

Et protège soigneusement ses affaires !

 

Mettre du parquet dans le sas desservant les chambres d’enfants et leur salle de bain (à l’emplacement de l’ancienne petite salle de bain) est réservé au parqueteur… Un raccord parfait avec le parquet existant dans les chambres.

 

Et voilà l’ouvrier de Mr Lemaitre à l’oeuvre !

La visite du chantier étant assez longue (5 mois à résumer en quelques images), je vous montrerai la suite dans quelques jours, dans une 2ème partie… Je vous demande juste un peu de patience !