Un petit qui aura du caractère !

Publié le 15 avril 2019 dans Projets en cours

Imaginez un petit deux-pièces dans son jus… On entre directement dans la première pièce (est-ce un salon ?), on doit la traverser pour accéder à une mini salle de bains, à la cuisine et à une 2ème pièce de dimension équivalente à la première pièce. Bref, si vous avez bien compté, le « salon » possède 4 portes… et une fenêtre. Difficile de le meubler ! Tout est un peu vieillot, pas de placards – je ne ferai pas d’autres commentaires, je vous laisse admirer…

Ma cliente (qui est une amie et pour qui j’ai déjà conçu un petit appartement il y a quelques années) souhaite conserver le principe de 2 pièces séparées mais avoir un grand salon, plus de fluidité, de modernité et de luminosité !

Tout a donc été repensé…

Et tout a été démoli…

On n’a souvent pas idée de la quantité de gravats que la démolition de cloisons peut engendrer !

Elément central et clé du projet : la salle de bains. Avoir une relative grande douche fait partie du cahier des charges. Cette pièce marquée par une cloison aux angles arrondis (pour plus de douceur) sera peinte d’un bleu vif – en l’occurrence, le bleu « céruléen » des peintures de Le Corbusier. L’intérieur de cette pièce d’eau sera recouverte de grands carreaux du même bleu.

D’un côté, le coin cuisine est marqué par une crédence orange vif qui attire le regard vers cette partie de l’appartement. De l’autre, se trouve la chambre – très petite, mais suffisante pour un grand lit de 1,60 x 2 mètres, tout de même. Une très grande porte coulissante dont le rail sera encastré dans le plafond pour être invisible permettra de l’isoler du salon.

Le sol de l’appartement sera entièrement recouvert d’un linoléum gris (matériau écologique à base de carton recyclé et d’huile de lin) pour agrandir visuellement l’espace.

Un grand mur de placards couvrira le mur de l’entrée et se prolongera jusqu’à la cuisine.

Pose des rails qui délimitent la salle de bains centrale.

Fabrice, mon assistant, vérifie que les plans sont bien respectés.

Passage des gaines électriques (une chance, il y a déjà un faux plafond).

BA13 hydrofuge pour la salle de bains…

La boite aux angles arrondis prend forme !

Le menuisier vérifie que le plafond est bien plan… Il va encastrer un rail pour la très grande porte coulissante qui va séparer la chambre du salon.

La bac à douche extra plat est posé. Remarquez le vert caractéristique du BA13 hydrofuge (indispensable dans une pièce humide !). Les carreaux bleus (Iris Ceramica) vont pouvoir être posés suivant les indications de calepinage… Tout cela est très précis.

Monsieur Jacob, l’entrepreneur, et son acolyte vérifient avec attention les cotes notées sur le plan… Il ne s’agit pas de se tromper !

L’appartement est actuellement encore en travaux, mais il sera visible lors des Journées Architecture À Vivre en juin prochain et, bien sûr, sur le site www.floraauvray.com dans quelques semaines !

En attendant la suite des travaux dans un 2ème article, voici quelques 3D du rendu final.

A bientôt, pour la suite de l’histoire !