La chapelle de Ronchamp

Publié le 5 janvier 2018 dans J'aime

Lors de mon séjour en Alsace, j’eu envie de revoir la chapelle de Ronchamp que j’avais découverte il y a plus de 25 ans…

L’ancienne chapelle, très endommagée par les bombardements lors de libération en septembre 1944, devant être reconstruite, Le Corbusier accepte, malgré quelques réticences, de concevoir une nouvelle chapelle dans ce lieu.

«… quand je me suis trouvé devant ces quatre horizons, je n’ai pu hésiter » Le Corbusier

Le 25 juin 1955, la nouvelle chapelle Notre-Dame du Haut dont le chantier a été mené par une poignée de maçons sous la direction d’André Maisonnier, architecte délégué originaire de la région, est inaugurée.

Plus de 60 ans plus tard, la chapelle reste unique et magnifique. Le paysage alentour y est pour beaucoup, bien sûr. Mais l’architecture si particulière est puissante et toujours étonnante. La chapelle a été classée Monument Historique en 1967.

Je vous laisse admirer la chapelle, mais aussi l’abri du pèlerin et la maison du chapelain (classés tout deux en 2004).

« J’ai voulu créer un lieu de silence, de prière, de paix, de joie intérieure » Le Corbusier

Vue du petit cimetière

La grande porte d’entrée et son dessin si reconnaissable !

Remarquez le démarrage de l’escalier… en suspension. Petit détail, mais quelle grâce !

Une des nombreuses petites ouvertures aux verres de couleur

 

Vue de la chapelle sur les collines environnantes

 

 

 

L’abri du pèlerin

Intérieur de l’abri

 

La maison du chapelain

 

La chapelle Notre-Dame du Haut fait partie de l’œuvre architecturale de Le Corbusier, une contribution au mouvement moderne inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO depuis le 17 juillet 2016.

Dans un prochain article, je vous parlerai du travail de Renzo Piano qui a participé à l’agrandissement du site.